1.12.1 - Fiche analyse Sentier du Karst

 
Ce que nous en avons pensé :
 

-   Une balade qui respecte la naturalité et la beauté sauvage du site

-   L’absence de fil conducteur, liant entre les stations, est un obstacle à la fluidité narrative du parcours ; dommage qu’il n’y ait pas de thème central permettant de dégager un enjeu ou un message fort sur le site

-   Une bonne intégration des différents acteurs du site, qui témoignent dans le livret

-   Livret bien fait, avec différents niveaux de lecture.

 

 
Le "plus" : 
 

- Le respect de l’esprit du lieu : un parcours qui se fond dans le paysage (mobilier discret, sentier non tracé au sol…),  et qui offre aux visiteurs une véritable immersion sur un site grandiose.

- Une visite exploratoire variée et dynamique, avec des propositions d’explorations physiques (glacières sous-terraine, couloir bordé de falaises) et imaginaires (conte, forme karstique artistique).

 

mise à jour: 23/01/2009

Les 5 principes de l’interprétation

1. Exprimer et respecter l'esprit des lieux

2. Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

3. Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur portée

4. Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions

5. Utiliser des savoir faire

Exprimer et respecter l'esprit des lieux

  • Esprit des lieux :

- Respect de la spécificité du site

- Les supports, discrets (bornes en pierre taillée), n’altèrent pas l’ambiance du site et sont en relation avec  le thème du relief karstique

- Les spécificités liées au climat, à la rudesse, ressortent bien

- Tout en restant sur l’itinéraire indiqué, on peut découvrir toutes les facettes du site, y compris le bord des falaises ;  l’itinéraire n’est pas un sentier unique : des divagations sont permises et parfois encouragées (station sur les « ruines », où il faut rechercher des « œuvres d’art » naturelles, exploration de la glacière…)

  • Ancrage local :

- Découverte du territoire au niveau culturel et humain

- Unicité du lieu qui vient des histoires locales

  • Population locale :

- Témoignages du panel des acteurs du site : bergers, historien-géographe, naturalistes, géologues, spéléologues, visiteurs, famille des aubergistes…

  • Respect du site :

- Incitation au respect du site et des gens qui y travaillent

- Utilisation des sentiers existants, avec le moins d’impact possible sur le site. Cheminement « à vue » guidé par les plots signalétiques en pierres taillées

  • Spécificité et ancrage local :

- Pas toujours assez spécifique au niveau patrimoine naturel : le texte sur la falaise pourrait être appliqué à bien d'autres lieux

- Pourrait renvoyer plus sur le territoire.

  • Présence de la population locale :

 - Les personnes ne sont pas citées nominativement, à une exception près : cela donne parfois une impression d’artificialité

  • Ambiances et respect du site :

- Pour certains, les bornes font un peu « mobilier urbain »

Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

  • Enjeux évoqués :

- Discours du berger sur le loup

- On explique bien ce que devient l’eau en relief karstique

  • Approche évolutive :

- Evolution bien ressentie, côté vivant

- Devenir futur des activités humaines : questions posées par rapport à l’élevage et au ski

  • Responsabilisation des visiteurs :

- Responsabilisation par rapport à la sécurité
- Autonomie dans le cheminement : propositions d’explorations ; le livret laisse libre

_
  • Enjeux évoqués :

- Ponctuellement des éléments qui interpellent, mais pas de réflexion qui s'insinue vraiment au long du parcours et qu'on garderait

- Rien qui constitue un message fort, pas de problématique principale perçue.

- Dommage que l’entrée « alpages » soit centrée sur le problème du loup ; cela dit, cela correspond certainement aux préoccupations actuelles des acteurs locaux !

Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur portée

- Il y en a pour tout le monde : différents niveaux de lecture, avec différentes rubriques bien identifiées

  • Liens avec le quotidien :

- Nombreuses comparaisons : frigo, stockage dans les citernes, le sucre…

  • Immersion, contacts, interactivité :

- Immersion dès la 1ère station, dans l’ambiance des grottes

- Le chapitre « exploration » incite à des découvertes plus sensorielles, et à une très bonne immersion dans le site : invitation à aller voir, à chercher, à utiliser ses sens…

  • Implication du visiteur :

- Infos présentées sous forme de témoignages et anecdotes

- On comprend en voyant

- Les recommandations sont mises en forme de façon sympa et engageante, par exemple à travers les témoignages

  • Relations avec la population locale :

- Pas de relations proposées avec la commune et les habitants ; la commune n’est jamais citée

Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions

  • Histoire racontée :

- Pas une histoire mais plusieurs

- Aspects poétiques, contés

- Histoire de l’utilisation du site, qu’il faut reconstituer à travers les témoignages

  • Plaisir et émotions :

- Plaisir, émotions, mais surtout à travers le paysage grandiose : l’arrivée en bord de falaises avec le panorama extraordinaire qui s’offre à nous constitue déjà en soi un but de balade

- Histoire de la tempête

  • Ambiances :

- Les ambiances sont bien conservées et bien utilisées

  • Moyens d’expressions :

-  Différentes approches utilisées : conte, approche sensorielle à travers l’exploration, incitation à un regard artistique - imaginaire,…

  • Envies, questionnements :

- Les apports d’infos sur le karst  permettent une meilleure vision / compréhension du plateau du Vercors

  • Histoire racontée :

- Pas de véritable fil conducteur en terme d’histoire : les éléments amenés sont plutôt disparates, et à peine effleurés. A l’issue de la visite, n’aide pas le visiteur à se faire une idée claire et globale / au message véhiculé.

  • Ambiances :

- Violence et rudesse du site se ressentent plus ou moins selon les conditions climatiques lors de la visite

Utiliser des savoir faire

  •  Démarche collective, appropriation par les locaux :

- Nombreux témoignages d’acteurs, avec un panel large : visiblement un gros travail d’écoute en amont

  • Professionnalisme :

- Plusieurs niveaux de lecture, avec un niveau scientifique bien identifié, offrant aux personnes intéressées plus d’informations sur le sujet

- Graphisme de qualité

  • Supports et Médias :

- Les supports apportent beaucoup de souplesse

- Les aménagements sont efficaces et discrets, fonctionnels (passages de clôtures)

- Complémentarité avec les activités des accompagnateurs

- Une doc. plus poussée est disponible au Refuge

  • Démarche collective, appropriation locale :

- Les témoignages sont-ils réellement le fruit d’un travail de concertation ? On a l’impression que chaque acteur est pris séparément, individuellement, et que sa vision est reconstituée, voire figée, sous une « casquette » de géologue, de berger, etc.

Quelle approche collective ? Quel partage ?

  • Méthodologie de l’interprétation (thème central, fil conducteur, etc.) :

- Thème central ?

- Evaluation ?

  • Supports et médias :

- Pas d’entrée « enfants » (hormis aspect exploratoire…)

- Police petite : il faut s’asseoir

- Livret dense

- Repérage sur le terrain pas toujours évident

- Des questions de sécurité qui se posent avec les enfants (surtout groupes)

 

Contenus de l'interprétation

Message: 

Le message reste assez flou et très ponctuel : respect du travail des bergers, consignes de sécurité…

Thème: 

Pas de thème central identifiable, plus un sujet : « les reliefs karstiques »

Fil conducteur: 

Pas de fil conducteur narratif ; un fil conducteur « exploratoire »

Médias: 

Livret + bornes-repères sur le terrain

 

accès à la fiche analyse

 

 

Table des matières