1.4.1 - Fiche analyse Lamastre "Lamastre en lumières"

 
Ce que nous en avons pensé

- Une proposition originale et ludique de découverte d’une ville.

- Une approche intéressante basée sur l’art de vivre au travers de témoignages d’habitants amoureux de leur ville

- Une réelle révélation sur le pourquoi d’un tel dynamisme dans cette ville.

- On ne sort pas indemne de la visite, on est séduit.

 
 
Le "plus": 

- Les réalisations par des artistes et artisans locaux des supports de pupitre sur le terrain.
- Un fil conducteur très moteur et positif.
- Une réalisation aux goûts de tolérance et de douceur de vivre.
- Un parcours urbain original avec une histoire où passé et présent s’harmonisent.
- Une découverte à la carte.

 

mise à jour: 25/07/2012

Les 5 principes de l’interprétation

1. Exprimer et respecter l'esprit des lieux

2. Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

3. Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur portée

4. Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions

5. Utiliser des savoir faire

Exprimer et respecter l'esprit des lieux

+
  • Esprit des lieux - Spécificité et ancrage local :

- Le parcours présente la ville de Lamastre comme une petite ruche bourdonnante d’activités : tous les supports évoquent ce fil conducteur narratif et visuel de la « ruche », qui exprime bien l’esprit du lieu.

- Les pupitres d’interprétation dispersés dans Lamastre offrent un aperçu assez complet des spécificités patrimoniales qui font la richesse de cette ville : centre ville commerçant, bord de rivière, parc arboré, patrimoine architectural (bâtiment gare, église, temple…). Les facettes cachées du site nous sont dévoilées.

- On nous révèle vraiment pourquoi cette ville « isolée » abrite une quantité exceptionnelle d’activités artisanales et commerciales.

  • Population locale :

- Nombreux témoignages d’habitants retranscrits (jeunes et anciens habitants), fruit d’un véritable travail d’enquête et d’interviews.

- Des commerçants et artisans nous ouvrent leurs portes (visites guidées ou simples observations-découvertes de spécificités de leurs magasins)

  • Respect du site :

- Les pupitres sont tous des créations d’artistes différents. Chaque pupitre à une tonalité qui s’inspire du lieu et de la thématique développée.

  • Respect du site :

- Seul le pupitre « Ici on fait objets de tout bois » dénote par rapport à l’ambiance bétonnée du pont sur lequel il est installé.

Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

+
  • Enjeux évoqués  et approche évolutive :

- On ressent une continuité et une harmonie entre l’ancien Lamastre et le nouveau.

- Passé et présent se marient, c’est un mariage réussi !

- On comprend bien pourquoi ces activités (artisans et commerçants) se transmettent pour certaines depuis des centaines d’années.

  • Responsabilisation des visiteurs – Réflexions et discussions :

- Nombreux messages de tolérance et de respect :

1. entre catholiques, protestants et non croyants

2. nouveaux arrivants, étrangers et gens du pays,

3. jeunes et anciens

4. visiteurs et locaux

- C’est une véritable ville à la campagne que l’on découvre avec toutes les commodités et services d’une ville et la douceur de vivre de la campagne. On a réellement envie de venir habiter ce lieu plein de convivialité.

  • Enjeux évoqués :

- Certains enjeux plus négatifs ou conflictuels ont été tus (des conflits ont agité la commune, autour notamment d’un projet de carrière) ; l’image donnée est donc malgré tout « enjolivée ». C’est dommage car l’interprétation se nourrit aussi des aspects plus controversés, pour nourrir la réflexion…

Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur portée

+
  • Liens avec le quotidien :

- Des témoignages poignants par leur spontanéité et parce qu’ils s’articulent autour de l’art de vivre dans cette ville. Les habitants parlent avec leur cœur.

  • Immersion, contacts, interactivité :

- Proximité qu’offrent les témoignages du quotidien. On sent une empathie naître avec les lieux et ses habitants au fil de la visite.

- Les stations pupitres sont de véritables œuvres d’art qui attirent notre curiosité.

- On fait son parcours sur mesure, tout est à la carte. L’offre de découverte est diversifiée et au choix : ½ heure, 1h ou 2h et plus.

- On se sent vraiment comme des abeilles qui butinent le nectar de cette ville semblable à une ruche bourdonnante.

- On peut prendre de la hauteur et contempler la ville.

- Les enfants sont « formés » pour devenir des abeilles butineuses en cherchant des indices.

- Une carte postale est proposée en fin de livret pour exprimer ses impressions ou faire de la « pollinisation » en conseillant le parcours à des amis.

  • Implication du visiteur :

- Le visiteur est invité à pénétrer dans les boutiques.

- Les renvois sur d’autres sites sont fréquents.

  •  Interactivité, implication des visiteurs :

- Pas de traduction dans d’autres langues (notamment en anglais). Néanmoins des visites guidées se mettent en place en anglais et en allemand.

- Le jeu pour les enfants aurait pu être plus développé. Globalement, l’approche proposée est peu accessible aux enfants (beaucoup de texte…).

- Frustration de voir la gare fermée et de ne pouvoir admirer la locomotive.

Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions

+
  • Emotion :

- Les témoignages des habitants sont émouvants.

- Une ville à échelle humaine.

  • Ambiances :

- Les dessins de Robert Flowers sont de toute beauté : ils marient réalisme et esthétique. Le dessin du pupitre « Le marché vertueux » avec un passage du Noir et Blanc à la couleur qui traduit 400 ans d’évolution tout en douceur est une petite merveille artistique.

  • Moyens d’expressions :

- Plusieurs artistes et artisans locaux ont travaillé sur ce projet : ébéniste, céramiste, sculpteur, maçon, ferronnier, plasticien, dessinateur, graphiste…

- La pochette offre un usage des fiches à la carte.

- Des visites accompagnées ou théâtralisées sont aussi organisées sur le parcours.

Utiliser des savoir faire

+
  • Démarche collective, appropriation par les locaux :

- Nombreux témoignages d’habitants et d’acteurs locaux : un gros travail d’écoute et d’interviews a été réalisé en amont.

- Les commerçants et artisans locaux ainsi que les anciens et nouveaux habitants se sont investis dans la démarche.

- Implication importante du Site de Proximité (structure dédiée à la création d’emplois et d’activités), animateur local du projet

  • Méthodologie de l’interprétation :

- Thématique clairement présentée et développée.

- Image et fil conducteur narratif, « Lamastre en lumières, dans une petite ruche bourdonnante d’activités », particulièrement explicite et évocateur. Le visiteur devient une « abeille butineuse », guidé par des « abeilles éclaireuses » (les habitants qui témoignent) ; même les panneaux des pupitres sont de forme alvéolaire, le totem de départ est une ruche géante. La visite porte la marque de la déclinaison « abeilles ».

- Mise en oeuvre de la méthodologie de l’interprétation (comité de pilotage, inventaire des ressources, thème, synopsis, scénario…).

  • Professionnalisme :

- Démarche participative dans la construction du projet (acteurs et population locale).

- Graphiste et illustrateur ont fait un travail de qualité.

- Différents niveaux de lecture proposés : pupitres sur le terrain, fiches d’accompagnement, fiches interview d’habitants…

  • Supports et Médias :

- Créativité et originalité des mobiliers pupitres sur le terrain. Interventions de nombreux artistes locaux.

- Pochette – livret facile d’usage avec une liberté dans le choix de l’itinéraire en fonction du temps dont le visiteur dispose, de ses centres d’intérêts…

- Mise en page et graphisme attractifs.

  • Démarche collective, appropriation locale :

- Malgré tout, l’implication des commerçants reste pour l’instant modeste.

- La commune a vécu des conflits importants, qui ne transparaissent pas dans le parcours mais ont pesé sur le groupe de travail et semblent peser un peu sur la vie du parcours…



Contenus de l'interprétation

Message: 

Sous ses aspects tranquilles, Lamastre cache une activité intense : cette ville est plus riche et surprenante qu'il n'y paraît ; son dynamisme artisanal et commercial est le fruit de particularités locales.
Lamastre combine les atouts de la ville et le calme de la campagne : la qualité de vie à Lamastre, la douceur de vivre, le calme avec en même temps les commodités de la ville attirent de nouveaux habitants pour reprendre des activités.
Le visiteur contribue fortement à cette histoire et à l’avenir de cette ville « isolée » à la campagne, en achetant (ou pas !) aux commerçants et aux artisans locaux.
Plus largement, message de tolérance et de « vivre ensemble ».

Thème: 

Lamastre compte un nombre exceptionnel d'artisans et commerçants, et ces activités se sont transmises en douceur depuis des centaines d'années.

Fil conducteur: 

L’image de la ruche bourdonnante d’activités avec ses abeilles en effervescence est un véritable fil conducteur narratif et visuel.

Médias: 

panneaux – pupitres, qui sont des créations artistiques + pochette avec fiches
+ visites guidées.

 

retour à la fiche de présentation

 

Table des matières