1.20.1 - Fiche analyse Vallée des Merveilles

 
Ce que nous en avons pensé :
 

Nous avons apprécié l’objectivité du guide qui n’a pas présenté une vérité mais différentes hypothèses, tout en laissant libre cours à notre imaginaire sur l’interprétation de la symbolique de ces gravures.
N.B. : il s’agissait ici d’une visite avec un guide nommé Christian Lorenzetti, en septembre 2007 ; chaque guide a une façon personnelle de faire la visite et « d’interpréter » le site : il se peut donc qu’une visite avec un autre guide soit complètement différente et que notre analyse n’y corresponde pas…

 

 
Le "plus" : 
 

La façon dont le guide aiguille notre imaginaire et nous révèle la dimension symbolique de ces
gravures.

La place laissée à l’interprétation personnelle de chacun, face aux différentes lectures faites par les chercheurs de toute tendance.
Et la beauté majestueuse de ce site : on en ressent le côté « sacré ».

 

mise à jour: 23/01/2009

Les 5 principes de l’interprétation

1. Exprimer et respecter l'esprit des lieux

2. Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

3. Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur porté

4. Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions

5. Utiliser des savoir faire

Exprimer et respecter l'esprit des lieux

  • Spécificité et ancrage local :

- Articulation de la découverte autour d’un patrimoine unique et spécifique au site représenté par les gravures rupestres

- C’est une immersion dans l’esprit du lieu, le côté sacré du Mont Bégo, le mystère qui entoure ces gravures

- Ambiance du site amplifiée par la visite

  • Population locale :

- Visites guidées assurées par des Accompagnateurs locaux

- Bergers, gardiens de refuge, gardes du Parcs, archéologues : on découvre aussi les acteurs locaux

  • Respect du site :

- Prise en compte de la fragilité du site par une restriction de l’accessibilité, visites uniquement guidées. Guetteurs postés sur site pour assurer le respect de cette réglementation

- Accès pédestre au site qui renforce aussi l’esprit du lieu et son image de sanctuaire

  • Spécificité et ancrage local :

- Pas de renvoi sur le territoire

- Pas d’approche et de vision globale du territoire

Faire référence à des enjeux, provoquer la réflexion

 
  • Enjeux évoqués :

- A ce jour, les fouilles et recherches n’ont permis de percer qu’une petite partie des mystères des croyances et modes de vie de ce peuple du Néolithique : l'enjeu de sauvegarde de ce patrimoine nous interpelle et nous incite à respecter le site

- Les gravures du Mont Bégo ont traversé 5 millénaires sans dommage, mais ont subi depuis 50 ans des dégradations importantes

- Religion : les chrétiens sont intervenus sur les gravures pour tantôt les diviniser (gravure du « Christ » qui aurait été redessinée à partir d’un dessin « païen » existant) tantôt pour les diaboliser (site considéré comme diabolique)

  • Lien passé-présent-futur :

- La dimension temporelle est très présente : nous essayons de lire ce que ces hommes du passé ont voulu dire ; des inscriptions se succèdent dans le temps jusqu’à l’époque contemporaine ; questions sur les traces que nous laissons aujourd’hui, avec des graffitis présents sur le site

  • Réflexions :

- On ne sait pas vraiment ce que les hommes de cette époque ont voulu dire, ni ce qu’ils savaient : cela nous questionne sur notre humanité et sur notre vision du monde.

 
  • Enjeux évoqués :

- Déconnection de ce patrimoine / aux autres patrimoines

- Un parallèle avec les pratiques chamaniques d’aujourd’hui ailleurs dans le monde pourrait apporter encore une autre dimension à la réflexion

Créer une relation avec les visiteurs, se mettre à leur portée

  • Immersion :

- Visite in situ. On se sent privilégié de découvrir ces sculptures vieilles de 5000 ans

Liens avec le quotidien, avec nous :

- On aborde les préoccupations quotidiennes de ces peuples d’il y a 5000 ans : pourquoi venaient-ils ici ? quels étaient leurs soucis ? pourquoi interpellaient-ils ainsi les divinités du Mont Bégo ? (l’un des 1ers points d’arrêt de la visite est une grotte occupée par les chasseurs qui venaient s’installer ici pour la saison de chasse…)

- On apprend que ce qu’ils ont inscrit ici constitue un langage visuel élaboré, qui s’apparente à notre écriture (il y a un sens de lecture et des signes qui ont une signification précise)

  • Implication du visiteur :

- L’imaginaire du visiteur est sollicité pour donner son interprétation par rapport aux formes et symboliques des gravures

- D’une manière générale la visite est axée sur le fait que chacun peut développer une interprétation personnelle de ce qu’il découvre, le guide donnant juste les différentes lectures faites par différents chercheurs : chacun forge ses propres hypothèses ou choisit celles qui lui conviennent le mieux…

  • Convivialité et interactivité :

- Lecture pluridisciplinaire (astronomie, mythologie, archéologie…) proposée par rapport aux gravures, offrant autant de points d’accroche pour le visiteur

- Le guide questionne chacun sur les explications qu’il pourrait donner, avant de donner des éléments de réponse, ce qui en fait une animation assez participative

Comment le visiteur, une fois rentré chez lui, peut réinvestir ce qu'il a découvert dans son quotidien ?

Faire vivre l'émotion, l'imaginaire, les questions


  •  Plaisir et émotions :

- Emotion de se sentir au cœur de ce sanctuaire et lieu sacré

- Grâce à l’interprétation du guide, ces gravures qui de prime abord pourraient paraître « plates » et « pauvres » pour le néophyte,  prennent une dimension symbolique forte… c’est à chaque fois une révélation pour le visiteur. Chaque gravure a un message à nous transmettre

- Le guide devient ce « passeur de secrets » qui enchante notre promenade

Utiliser des savoir faire


  •  Professionnalisme :

- Accompagnateurs en Montagne formés

- Professionnalisme du guide / gestion de son groupe (sécurité, temps…)

  • Aménagements :

- Le site est géré de façon très respectueuse (présence des guides du Parc à la fois pour orienter les visiteurs et surveiller), quelques panneaux assez discrets sont disposés aux endroits où le GR croise des gravures très visibles et emblématiques

  • Evaluation :

- A notre connaissance, pas d’évaluation de ces visites guidées (si ce n’est la satisfaction des visiteurs !)

- La richesse et l’intérêt de la visite est-elle d’aussi bonne qualité pour tous les accompagnateurs qui encadrent cette visite ?

 

Contenus de l'interprétation

Message : 

A ce jour, on ne sait pas vraiment lire ce que ces gravures révèlent, et les fouilles et recherches n’ont permis de percer qu’une petite partie des mystères des croyances et modes de vie de ce peuple : c’est un enjeu fort pour l’histoire de l’humanité et c’est pourquoi il est fondamental de préserver ce site.

Thème : 

Les sites des gravures rupestres des Vallées des Merveilles et de Fontanalba recèlent les secrets des croyances et modes de vies de peuples du Néolithique ; seule une infime partie de ces secrets ont été percés.

Fil conducteur : 

Un cheminement parmi les gravures, où chaque arrêt est une réflexion sur les interprétations possibles, et  ouvre le champ de l’interprétation personnelle du visiteur.

Médias : 

Visite guidée avec Accompagnateur en Montagne formé.

 

retour à la fiche de présentation

Table des matières